Un rat robot est apparu pour aider les sauveteurs sur le site de l'accident

</ p>

Une équipe dirigée par le professeur Qing Shi de l'Institut de technologie de Pékin a développé un rat robotique basé sur

nommé SQuRo.L'appareil peut reproduire les mouvements ou le comportement de vrais rats. Les auteurs ont remplacé les roues par des pieds pour augmenter la maniabilité. Les résultats montrent que le robot SQuRo est capable d'imiter la façon dont de vrais rats se déplacent dans des espaces étroits.

Les rats peuvent s'adapter à l'étroitespaces grâce à son long corps mince et son agilité inégalée. Pour répéter la dextérité des mouvements, il est nécessaire d'étudier la morphologie et les caractéristiques motrices des rongeurs. Dans un premier temps, les auteurs ont répété les principales articulations motrices des rats. Avec une colonne vertébrale longue et flexible, le SQuRo peut plier son corps et tourner rapidement.

De plus, un avantage particulier des rats est leur mobilité. Ainsi, en plus de copier la morphologie des rats, SQuRo reproduit également les caractéristiques de locomotion des rongeurs.

Grâce à sa structure flexible biomimétique et à son contrôle multimodal, SQuRo peut effectuer divers mouvements : s'accroupir, marcher, ramper, se retourner et se remettre d'une chute.

De plus, lors des essais sur le terrain, le SQuRo a traversé avec succès un passage étroit inégal de 9 cm de large, a surmonté un obstacle de 3 cm de haut et a également franchi en toute confiance une pente avec une inclinaison de 15°.

Comparé à des quadrupèdes similairesrobots, SQuRo a un corps plus long et plus fin et pèse également moins. De plus, SQuRo peut transporter des charges représentant 91 % de son propre poids. Ces caractéristiques permettent à SQuRo de passer habilement à travers des espaces étroits, de naviguer sur des terrains accidentés et de localiser et transporter des objets.

Lire la suite:

Les scientifiques ont prouvé que la sixième extinction est « lancée » sur Terre

Le modèle standard de la physique n'est-il plus pertinent ? L'essentiel sur le nouveau travail des scientifiques au collisionneur

Physicien biélorusse travaillant sur l'internet quantique : c'est le premier pas vers la téléportation