Apple a l'intention de combiner le service Texture acheté avec ses autres produits.

L’année prochaine, Apple présentera son nouveau service, à savoir une distribution de magazines et de

contenu vidéo. Cupertino étudie la possibilité de combiner sa nouvelle acquisition avec d’autres services existants, accessibles aux utilisateurs par abonnement. Si, auparavant, on ne pouvait le deviner que sur la base des prévisions de certains experts et analystes du secteur, la publication The Information en parle, faisant référence à des sources proches de la direction de la société.

Services Apple

La société a récemment annoncé sa signatureaccord sur l'achat du service populaire Texture. Ceci est un abonnement à de nombreux magazines, journaux. Société de service pour développeurs "Next IssueMedia". Les abonnés du service bénéficient, moyennant un petit supplément mensuel, d’un accès sans restriction à tous leurs magazines et autres publications préférés. Une texture combinée de plus de deux cent des meilleurs magazines du monde, donnant accès à des produits de très haute qualité à ses clients. De plus, les utilisateurs ont accès aux éditions complètes de leurs publications préférées. En plus de leurs magazines préférés, les abonnés peuvent librement se familiariser avec d’autres domaines, révéler quelque chose de nouveau et élargir leurs horizons et leurs intérêts.

The Information écrit que le service unifiéoffrira aux utilisateurs la possibilité d’utiliser le populaire Apple Music, le service cloud iCloud, dans de nombreux magazines et autres périodiques, y compris ceux de Texture. Au début, et peut-être tout le temps, le coût d'un abonnement universel sera considérablement moins élevé que si vous avez accès à certains services. Ainsi, l’objectif de vulgarisation des formats innovants de distribution de contenu professionnel sera atteint.

Abonnement

En effet, unifiant de nombreux services dansun seul, et portant sur lui une étiquette de prix acceptable, la société peut attraper deux oiseaux avec une pierre. Enfin, les Cupertiniens pourront surveiller leurs émissions de télévision, qui disposent déjà d'un assortiment considérable et qui, à l'avenir, ne feront que s'agrandir. Deuxièmement, l’attractivité globale des abonnements aux différents contenus des utilisateurs augmentera.

Le paradigme de développement de la société semble êtrechanger progressivement, et cette décision est l'une des premières étapes dans les grands projets d'Apple. Investir dans de tels services est un travail de longue haleine. Un distributeur de contenu ne se limite pas à la production d’électronique: les dirigeants peuvent changer en quelques semaines. Ce type d’activité est très rentable, c’est la vente d’air frais au Québec, il y aura toujours une demande - pain et cirques! Et maintenant, les revenus de la société tirés du format par abonnement sont en croissance constante.

</ p>