L'ESA a testé le sas du bloc européen de la station lunaire Gateway

Le sas semble être une chose assez simple. C'est une section avec une paire de portes qui ne peuvent pas être ouvertes.

dans le même temps, car l'un d'entre eux est sous pression. La passerelle permet aux astronautes d'aller dans l'espace extra-atmosphérique tout en maintenant la pression à l'intérieur de la station.

Mais le créer n'est pas si facile. En règle générale, ces sas sont étroits, remplis d’équipements et posent toutes sortes de problèmes ergonomiques, en particulier pour les astronautes en apesanteur. Pour les résoudre, l'ESA teste un modèle complet d'une telle passerelle, construite par le Comex sur l'ordre d'Airbus, dans le bassin marseillais.

Une passerelle sous-marine imite les conditions d'apesanteur et permet aux organisateurs d'expériences d'améliorer sa conception.

Le développement d'un sas pour l'ESA a égalementengagé par la société Thales Alenia Space. Les deux modèles seront présentés au concours l'année prochaine et la commission de l'agence spatiale choisira l'une des options.