La Russie oblige les opérateurs Internet par satellite étrangers à obtenir des permis de travail du FSB

Selon le représentant du ministère, la menace à la sécurité nationale est "incontrôlée

utilisation de systèmes de communication par satellite étrangers et accès à Internet sur le territoire de la Russie ".

L’adoption de la résolution aura pour conséquence queLes opérateurs étrangers d’Internet ou de communication devront obtenir l’autorisation de travailler au FSB. Cette procédure dure généralement entre 12 et 15 mois, a déclaré le responsable de l'opérateur russe AltegroSky Sergey Pekhterev à l'agence.

Les nouvelles règles vont frapper en premierdes projets comme Oneweb. La société a l'intention de fournir une couverture complète de la Terre avec Internet par satellite d'ici 2027. Pour cela, il devra lancer environ 900 satellites en orbite basse. Parmi les investisseurs dans le projet figurent Richard Branson, Virgin Holding, Qualcomm, AirBus, la société d’investissement japonaise SoftBank et Coca-Cola.

Le FSB s’est opposé au projet - dans le départementcroire que le système OneWeb peut avoir un caractère d’intelligence, opposez-vous donc à son apparence. En outre, la start-up deviendra le monopole de la fourniture d’Internet à certaines régions de la Russie difficiles à atteindre, par exemple le Grand Nord.